Outils pour utilisateurs

Outils du site


enseignement:lea:licence:pro

Licence professionnelle Rédacteur Technique

Inscription

Pré-requis :

  • Etre titulaire d'un diplôme de niveau Bac+ 2 ou équivalent (VAE ou VAP possible) Attention : les étudiants en cours de L2 devront avoir obtenu la totalité de la L1 et de la L2 pour s’inscrire en L3
  • Parfaite maîtrise du français (orthographe, syntaxe, ponctuation, aisance rédactionnelle)
  • Excellente compréhension de l'anglais
  • Niveau C2i (= familier avec ordinateur, outils bureautiques, Internet, courriels)
  • Goût pour les domaines techniques et technologiques
  • être disponible dès le mois de juin pour la recherche d'un contrat en alternance pour la rentrée

→ Procédure de candidature en Licence Pro Rédacteur Technique.

Former des rédacteurs techniques professionnels

La licence professionnelle Rédacteur Technique est une nouvelle formation dont la vocation est de répondre aux besoins des entreprises qui souhaitent produire des documentations techniques de qualité professionnelle, adaptées aux attentes des utilisateurs de leurs produits. Véritable interface entre les experts et les utilisateurs, le rédacteur technique contribue à la qualité de service de l'entreprise.

Ce cursus universitaire forme des rédacteurs techniques à la rédaction de documentations techniques, en français, dans le respect des règles du métier, et avec les outils les plus récents.

La presse en parle !

Organisation de la Licence Pro Rédacteur Technique

La Licence Pro rédacteur technique est une formation en alternance :

  • Durée de la Licence pro rédacteur technique : 12 mois pleins
  • Rythme de l'alternance : 2 semaines en entreprises et 2 semaines à l'université et une période de plein-temps pendant la période estivale
  • Début de la formation : septembre ou octobre (selon les années)

L'alternance peut s'effectuer, selon les cas sous la forme d'un contrat d'apprentissage ou d'un contrat de professionnalisation (selon l'âge du candidat). Les personnes en congé de formation (Fongecif) sont également acceptées.

Pour tout savoir sur le contrat d'apprentissage, le statut de l'apprenti et sa rémunération, consultez le site du CFA FormaSup.

Contenu de Licence Pro rédacteur Technique

salle-l3-pro.jpg Introduction à la rédaction technique, principes de base
Outils de rédaction technique : Word, FrameMaker, RoboHelp
Langages numériques : HTML, XML, …
Langues : anglais technique et industriel, 2ème langue en option (allemand ou espagnol)
Communication orale et présentation

La licence pro Rédacteur technique forme des professionnels de la rédaction technique capables :

  • de rédiger en français différents types de documents,
  • de travailler à partir de sources en français ou en anglais,
  • de mener à bien un projet de façon autonome.

La brochure de la formation

Téléchargez la brochure de la formation au format PDF

Pour consulter les plaquettes, maquettes, MCC, fiches UE…, rendez-vous ici : http://www.eila.univ-paris-diderot.fr/formations-pro/index

Que sont-ils devenus ?

Voici quelques données chiffrées concernant la promotion L3 RT de 2010-2011 (enquête réalisée 6 mois après la fin de la formation).

Témoignages

Marlene LEON, promotion 2013-2014

J'ai d'abord fait une année d'université en Italie en Sciences de la Communication puis j'ai fait 2 ans en licence LEA anglais-espagnol à Paris Diderot.

J'ai choisi une formation en alternance pour être à la fois à l'université et en entreprise, pour allier théorie et pratique. J'ai particulièrement choisi la L3 Pro rédacteur Technique à Paris Diderot car j'en avais entendu parler et qu'elle était bien documentée (plaquette sur la formation claire, statistiques montrant de très bons débouchés). La liste d'entreprises partenaires et le job dating de Paris Diderot sont également un argument non négligeable.

Cette formation m'a énormément appris tant sur le plan technique (les outils) que sur le plan humain (l'entreprise). Voici quelques compétences acquises :

  • autonomie,
  • rédaction structurée et concise en français et en anglais,
  • communication verbale et non verbale,
  • respect des délais,
  • organisation du temps de travail,
  • connaissances techniques.

J'ai beaucoup apprécié la diversité et l'interactivité des cours. La complémentarité entre les cours et ce que j'ai fait en entreprise montre que la formation répond aux besoins des entreprises.

La L3 Pro est faite pour les personnes qui veulent un métier :

  • rapidement (niveau licence),
  • avec de très bons débouchés,
  • qui fait appel à la curiosité,
  • qui touche à différents domaines (médical, édition de logiciels, aéronautique, bancaire…),
  • avec un salaire attractif.

J'ai été embauchée dans l'entreprise dans laquelle j'ai fait mon apprentissage donc je n'ai pas eu de coupure entre mon apprentissage et mon CDI. J'ai décroché un poste de Rédacteur Technique chez GE Healthcare. Il correspond tout à fait à mes attentes puisque je fais de la rédaction de documentation utilisateur en anglais ainsi que de la gestion de projet.

En résumé la L3 PRO rédacteur technique est :

  • ancrée dans la réalité (la preuve : de très bons débouchés),
  • pluridisciplinaire (la rédaction, les outils, la communication, la méthodologie, la culture générale),
  • universelle (la formation nous ouvre les portes de la rédaction technique).
Dorine GERMAIN, promotion 2013-2014

Après deux années de LEA (anglais-allemand) à Paris Diderot, j'ai préféré me tourner vers des études plus concrètes, pouvant me guider plus rapidement vers un métier. J'ai opté pour la licence professionnelle Rédacteur technique principalement pour son contrat en apprentissage mais aussi pour le large panel de compétences qu'elle offre. Grâce aux cours apportant les acquis essentiels du rédacteur et à l'apprentissage en entreprise, cette année m'a permis de me construire un solide bagage pour « l'après licence ». En effet, l'entreprise d'accueil m'avait rapidement informée qu'il n'y avait pas de possibilité de recrutement à la fin de l'alternance.

Aujourd'hui, je peux affirmer que cette licence a été un véritable tremplin pour mon insertion professionnelle. En effet deux mois après la licence, j'ai été recrutée en CDI en tant que Rédactrice Technique/Traductrice dans l'édition de logiciel où je suis la seule responsable documentaire. Un pari réussi pour mon employeur qui a misé sur la jeunesse (22 ans) et la qualité de la formation pour un poste à responsabilité, mais aussi pour moi-même qui suis pleinement satisfaite de la licence professionnelle Rédacteur technique.

Vincent Mehdi MIZANE, promotion 2011-2012

Après avoir exercé le métier de traducteur technique durant 6 ans, j'ai souhaité avoir un rôle plus en amont, à savoir, celui de rédacteur. J'ai donc décidé de suivre cette formation professionnelle de Rédacteur Technique.

Outre la rédaction technique, j'ai pu acquérir lors de ma formation des connaissances dans divers domaines tels la création de site internet ou encore la publication assistée par ordinateur. J'ai également appris à utiliser un grand nombre d'outils informatiques, à réaliser des présentations et à gérer des projets.

Très rapidement, j'ai pu mettre en application au sein de mon entreprise d'accueil (SFR) ce que j'apprenais durant mes deux semaines alternées en université, ce qui m'a permis d'étendre mes activités et d'assurer de nouvelles responsabilités en entreprise.

A l'issue de ma formation, j'ai été recruté durant 6 mois en tant que Chef de Projet Process & Support au sein de mon entreprise d'accueil, avant de signer un contrat en CDI au sein d'une SSII en tant que Consultant Analyste AMOA.

Julie VERDIER, promotion 2012-2013

Variée, qualifiante, pédagogique, pluridisciplinaire… Quelques adjectifs pour décrire la formation L3 pro Rédacteur Technique qui non seulement m’a apporté tous les acquis nécessaires pour devenir rédactrice technique, métier de plus en plus demandé dans les entreprises mais surtout m’a permis de décrocher un CDI avant la fin de ma formation dans l’édition de logiciel. Comment ? En alliant les cours techniques (rédaction structurée, Mind Mapping, langages numériques, terminologie, etc) à la mise en pratique dans le monde professionnel grâce à l’alternance en entreprise. Au-delà du panel complet de disciplines, cette formation est dotée d’une équipe de professionnels motivants, à l’écoute et désireux de nous accompagner à travers des projets stimulants.

Venant d’un cursus journalistique, la question de la transmission du « savoir » a toujours été primordiale dans ma vie professionnelle. La formation répond parfaitement à cette problématique en enseignant notamment toutes les possibilités de publication de la documentation selon les prérequis des entreprises mais également comment rendre visible la documentation dans les chaînes de production. Véritable valeur ajoutée, cet acquis m’a permis de créer un processus de documentation, dès l’obtention de mon poste, me permettant ainsi de travailler en collaboration avec tous les acteurs de la R&D et de monter en compétences en gérant les projets de traduction en parallèle.

En quelques mots, cette formation m’a donné les clés nécessaires pour évoluer en tant que professionnelle de la communication technique et me permet encore aujourd’hui d’évoluer vers d’autres postes et responsabilités.

Xavier PRANGEY, promotion 2011-2012

Après avoir effectué des études de langues étrangères à l'université de Paris 7 Denis Diderot, j'ai intégré la Licence professionnelle de rédacteur technique en 2011. Cette formation, qui se fait en alternance, m'a permis d'acquérir en une année une gamme de compétences concrètes et essentielles au métier de rédacteur technique.

Grâce à l'enseignement, j'ai pu progresser rapidement en entreprise, et ainsi acquérir plus de responsabilités au cours de l'année. Cela m'a permis d'exercer sur le terrain et d'apprendre ainsi dans quel environnement s'exerce le métier de rédacteur technique.

Par la suite, j'ai été embauché pour une durée de 6 mois par une société pour travailler chez son client, acteur majeur du secteur de la défense. Enrichi de mon année d'expérience en entreprise et disposant désormais de compétences dans les domaines rédactionnels et techniques, j'ai pu mener à bien différentes missions de conception de documents techniques sur divers types de matériels.

J'occupe depuis peu un poste de chef de projets en normalisation. Il s'agit d'une autre voie, mais ce sont mes compétences en rédaction technique qui ont permis d'être embauché. En effet, ces dernières sont recherchées dans différents domaines et secteurs d'activités, les perspectives d'embauche à l'obtention du diplôme sont nombreuses.

Servane DAVY, promotion 2010-2011

La licence professionnelle Rédacteur technique, de part la qualité et la richesse de ses enseignements ainsi que la mise en pratique de la théorie via l’apprentissage, apporte l’ensemble des connaissances et compétences nécessaires au métier de rédacteur technique, ou plus largement de communicateur technique – métier d’avenir dans le cadre d’un marché de l’emploi difficile et métier en développement en France (sous l’influence positive de l’étranger et notamment des Etats-Unis). Suivant les dernières tendances en matière de communication technique (outils informatiques, méthodes, normes, etc.), apportant une double qualification en rédaction et traduction technique à l’issue de la formation, et s’ouvrant sur des secteurs d’activités variés (informatiques, NTIC, industrie, aéronautique,etc.), ce diplôme est une réelle valeur ajoutée sur un CV à l’heure actuelle.

A noter également que la licence peut aussi venir compléter sur le plan technique un cursus littéraire ou linguistique. En effet, après l’obtention d’un DEUG d’anglais, en 2010-11 j’ai suivi cette formation à l’Université Paris Diderot, tout en étant en apprentissage chez l’éditeur de logiciels SAGE. Ce diplôme m’a apporté, deux mois seulement après son obtention, un CDI dans le domaine de l’édition de logiciels. Au sein d’une PME française, j’ai occupé un poste de communicatrice et traductrice technique pendant trois ans, puis j’ai ensuite repris la gestion des projets de documentation et traduction de l’équipe. Tout en mettant en place en parallèle un projet de refonte et de modernisation de la documentation technique (avec mise en place de la norme XML DITA et de nouveaux processus documentaires), que j’ai initié à mon arrivée grâce à mes connaissances acquises lors de la formation.

C’est pourquoi je recommande vivement cette formation très bien encadrée par une équipe pédagogique et des enseignants professionnels compétents et proches des étudiants.

Coordonnées

Adresse postale UFR EILA
Université Paris Diderot Paris 7
Case 7002
75205 Paris Cedex 13
Adresse physique Bâtiment Olympe de Gouges, 8 place Paul Ricoeur
75013 Paris
Pour toutes questions concernant les entreprises Bureau 424, téléphone : 01 57 27 56 61
Pour toutes questions d'ordre administratif bureau 425, téléphone : 01 57 27 56 64
Courriel fp@eila.univ-paris-diderot.fr
enseignement/lea/licence/pro.txt · Dernière modification: 2015/12/11 10:12 par Juliette Mace