Outils pour utilisateurs

Outils du site


formations-pro:masterpro:ilts:temoignages

Témoignages d'anciens étudiants

Quel est le profil des étudiants du M2 ILTS ?

  • Master 1 LEA
  • Master 1 LLCE
  • Autres Masters (littérature, philo, linguistique, droit, histoire…) ou écoles (ingénieur, journalisme, etc)
  • Reconversion professionnelle (après bilan de compétences, dans le cadre d'un CIF…)

Quels sont les atouts de la formation ?

  • Formation très professionnalisante
  • Enseignements variés et complets
  • Très bon encadrement
  • Qualité des intervenants
  • L'alternance (31 semaines en entreprise)
  • L'insertion professionnelle rapide

Que sont devenus les anciens du M2 ILTS ?

Les anciens du M2 exercent diverses professions. Beaucoup d'entre eux sont aujourd'hui :

  • Traducteur indépendant
  • Traducteur technique en interne
  • Chef de projet
  • Terminologue
  • Localisateur
  • Rédacteur technique
  • Réviseur / post-éditeur
  • Interprète…

Témoignages d'anciens

★ Pascal FLOCCARI, promo 2014-2015

Pascal FLOCCARI
TS 2014-2015
Français/Anglais/Allemand
Profil LinkedIn
Formation avant le M2 Licence LEA, Université Paris-Sorbonne, Paris IV
Entreprise d'apprentissageTraducteur et post-éditeur chez SDL France (pôle Medical)
Missions principales : traduction et post-édition (interfaces utilisateur, contenu Web, brochures, manuels d’utilisation, newsletters…) / ICR (implémentation des modifications du client après relecture du projet qui lui a été livré) et LSO (vérification de la mise en page avant bon à tirer, avec modifications spécifiques éventuelles exigées par le client)
Parcours pro depuis le M2 Traducteur indépendant (DE/EN > FR)
Poste actuel Traducteur indépendant (DE/EN > FR)
Domaines : médical, marketing, technique
Sujet de mémoire La fusion thermonucléaire contrôlée : le confinement magnétique en machine toroïdale fermée
Points forts du M2 - Terminologie : rares sont les formations en traduction y consacrant autant de cours et une partie du mémoire (terminologie, phraséologie, représentations notionnelles avec des arborescences, linguistique de corpus, création de fiches terminologiques sur certains termes du micro-domaine de notre mémoire).
- Large éventail de spécialités : traduction économique, financière, médicale, juridique, technique, marketing et même de jeux vidéo et de presse. On peut ainsi se faire une idée des domaines dans lesquels on aimerait travailler après le master.
- Métiers connexes : post-éditeur, rédacteur technique, relecteur/réviseur, terminologue, chef de projet… Cette formation fait découvrir aux étudiants les nombreuses facettes de la traduction.
- Mémoire : il permet notamment d’approfondir nos connaissances en terminologie, d’adopter certains réflexes en recherche documentaire et traduction, et éventuellement de trouver une de ses futures spécialités.
- Alternance : c’est une (re)découverte de la réalité du monde de la traduction. Cette expérience permet d’appliquer et/ou d’adapter les connaissances et méthodes acquises en cours. Il s’agit d’un véritable atout pour la rechercher d’un futur emploi. D’ailleurs, ce régime et les séminaires dédiés au travail en indépendant préparent et rassurent les étudiants souhaitant s’orienter vers cette voie.
- Projet de traduction intégrée (TS uniquement) : ce projet est l’occasion d’appliquer les enseignements de nombreux cours (recherche documentaire, terminologie et traduction) et constitue une expérience de terrain supplémentaire (travail destiné à la publication).
Conseils aux actuels et futurs ILTS Entre l’alternance, le mémoire et les cours (semaines quasiment complètes), le temps sera particulièrement précieux pendant ces douze (!) mois de formation. Alors n’hésitez pas à rechercher un texte/micro-domaine – qui saura vous motiver toute l’année – pour votre mémoire dès que vous avez confirmation de votre réussite au concours.
Par ailleurs, gardez absolument une trace de toutes vos recherches, réflexions et modifications (traduction et fiches terminologiques), notamment en vue de la rédaction des commentaires du mémoire. Si vous avez du temps, profitez-en pour avancer sur ce projet et évitez de repousser vos tâches au lendemain, car le rythme peut vite devenir insoutenable si vous ne prenez pas d’avance. Et si vous n’en avez pas suffisamment, posez des congés (inutile/impossible de tout garder pour la fin de l’année). Fournir un travail régulier, en respectant notamment les échéances données en cours, vous aidera grandement à ne pas vous sentir submergés.
En outre, ne sous-estimez pas l’entre-aide et le travail d’équipe, qui peuvent vous soulager et vous rassurer pendant les périodes particulièrement intenses, ainsi que la communication avec vos camarades/intervenants/responsables (à l’université et en entreprise). Qui sait si l’un d’entre eux n’a pas la solution à un problème que vous rencontré ? (Exemples : pratiques inhabituelles au sein de votre entreprise, difficultés dans la recherche de ressources – expert, par exemple – pour le mémoire.)
Dernière remarque : tout comme le choix de votre sujet de mémoire, celui de votre entreprise doit être mûrement réfléchi ! Dites-vous que vous allez y passer toute l’année, et même plus si elle vous embauche après le master. Ne vous précipitez pas vers la première qui vous dit oui ou qui vous semble parfaite sur le papier.

★ Caroline VILLE, promo 2012-2013

insérer photo Caroline VILLE
TS 2012-2013
Français/Anglais
Profil LinkedIn
Formation avant le M2 Maîtrise LLCE Anglais (spé : Les italiens au Canada), deux séjours d’un an à l’étranger, CAPES d’anglais, professeur d’anglais pendant 5 ans
Entreprise d'apprentissage LNE (Laboratoire national de métrologie et d’essais).
Travail au sein du service de documentation en collaboration avec une autre stagiaire ILTS. Demandes émanant de l’ensemble des départements de l’entreprise. Traduction 80 % du temps vers l’anglais, mise à jour d’un glossaire, gestion de projet (gestion de notre propre planning)
Parcours pro depuis le M2 Traductrice indépendante
Poste actuel Traductrice indépendante. Domaines de spécialité : cosmétiques, environnement, énergie, sciences, communication
Sujet de mémoire L’éco-conception appliquée aux cosmétiques
Points forts du M2 -Formation variée, acquisition de nombreuses connaissances et compétences : monde de la traduction en général/fonctionnement, divers domaines de spécialité (nombreux intervenants), maîtrise des fonctionnalités de base du logiciel de TAO Studio (indispensable pour s’installer à son compte à mon sens, puisque les agences le demandent), notions en gestion de projet, HTML, etc., donc pas qu’en traduction…
- Alternance : un + du point de vue financier, de l’expérience, etc.
- Mémoire : permet de commencer à se spécialiser, et donc utile pour l’après-M2 si l’on apprécie vraiment son sujet !
- Pour moi, en sortant du M2 ILTS, on est « prêt », même si évidemment on continuera de se former tout au long de notre vie. On gagne en confiance.
Conseils aux actuels et futurs ILTS Bien se rendre compte à l’avance qu’on s’engage sur une année riche, qui demandera du travail, et donc essayer de se maintenir à jour dès le départ sur son planning, notamment concernant le mémoire. Sinon, il vaut mieux opter pour un format de Master 2 avec peu de cours. Si possible, choisir son sujet de mémoire en fonction de ses goûts pour ne pas se lasser sur un an et viser une future spécialisation.

★ Julia PREVOST, promo 2011-2012

Julia PREVOST
TS 2011-2012
Français/Anglais
Profil LinkedIn Site perso
Formation avant le M2 Licence et Maîtrise LLCE anglais (spécialisation : traductologie et littérature post-coloniale), Université Paris-Sorbonne, Paris 4
Entreprise d'apprentissage Traductrice et assistante relations presse chez Atout France (agence de développement touristique de la France). Missions : traduction, révision et relecture de supports de communication (dossiers de presse, étude de marché, etc.). Réalisation de la revue de presse.
Parcours pro depuis le M2 Traductrice indépendante et trésorière de l'ATCDIL
Poste actuel Traductrice indépendante, de l’anglais vers le français. Domaines : presse, marketing et développement international (réfugiés et droit d’asile, environnement, formation)
Sujet de mémoire Les aérosols atmosphériques
Points forts du M2 Le Master ILTS se distingue par la forte complémentarité de ses apprentissages théorique et pratique. Au sein de l’université, les intervenants — des professionnels aux profils et métiers variés — m’ont transmis des connaissances poussées et à jour, qui ont consolidé mes acquis professionnels. L’apprentissage en entreprise assure la mise en pratique rapide des enseignements, notamment la méthodologie de la recherche documentaire qui constitue, selon moi, une des pierres angulaires du Master. Autre point fort : le projet de traduction collaborative. J’y ai découvert les spécificités du travail en commun, la gestion de projet, la gestion des imprévus, le maniement des outils présentés en cours (TAO, concordancier, extracteur de termes, etc.), la création de glossaire, ou la révision. Une immersion complète dans le quotidien d’un traducteur indépendant. Je suis sortie sereine de ce Master, armée des diverses compétences indispensables à mon métier de traductrice.
Conseils aux actuels et futurs ILTS Dès votre réussite au test de présélection confirmée, prenez le temps de chercher un sujet de mémoire représentant un intérêt tant terminologique que traductologique. Profitez de cette année pour vous spécialiser dans un domaine porteur. Je vous conseille également de consigner au jour le jour les étapes de vos recherches afin de faciliter, le moment venu, la rédaction de vos mémoires, notamment le protocole de recherche documentaire. L’année sera dense et chargée, voire épuisante par moments. Cela peut sembler évident, mais n’hésitez pas à vous entraider et ménager des plages de détente et de repos.

★ Dimitri BONNET, promo 2011-2012

Dimitri BONNET
TS 2011-2012
Français/Anglais/Espagnol
Profil LinkedIn
Formation avant le M2 Master LLCE anglais (spécialisation : civilisation nord-américaine), Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3
Entreprise d'apprentissage Traducteur-réviseur anglais>français au sein de l’agence de traduction Baguette Translations. Missions : traduction, révision et relecture de manuels d’utilisation, de communiqués de presse et de présentations marketing (principalement pour des clients des secteurs de l’informatique et de l’électronique).
Parcours pro depuis le M2 À l’issue de la formation, j’ai été embauché comme traducteur en CDI chez Wipro Ltd., une entreprise de services du numérique. J’ai également eu l’occasion d’animer un atelier de traduction financière au sein du M2 ILTS.
Poste actuel Traducteur indépendant, de l’anglais et de l’espagnol vers le français. Domaines : économie, finance, marketing, éducation.
Sujet de mémoire Les hedge funds et la stabilité financière
Points forts du M2 La force du master repose sur l’association d’un enseignement riche et diversifié et d’une expérience pratique reconnue sur le marché du travail. L’enseignement permet d’acquérir des réflexes de traduction, des méthodes de travail solides et des compétences en matière de TAO. L’alternance permet de se professionnaliser et constitue un atout de taille sur un CV. En bref, le master donne un excellent aperçu des pratiques professionnelles actuelles et des outils les plus récents. Sans oublier que le réseau des anciens élèves, relativement actif, est un bon moyen de bénéficier des conseils ou de l’avis d’autres professionnels et d’avoir accès à des annonces d’emploi ou de mission.
Conseils aux actuels et futurs ILTS Ne sous-estimez pas l’importance de vous spécialiser dans un domaine de compétence. Cela assoit votre crédibilité auprès des clients et vous garantit une meilleure productivité. Après la remise du mémoire, commencez à chercher une entreprise ou à vous renseigner sur les démarches à effectuer pour lancer votre propre activité, sans attendre la fin de votre alternance. Ne vous laissez pas décourager par les personnes qui vous rabâchent que la traduction est un secteur bouché. Oui, il est possible d’en vivre, et même de bien en vivre. Enfin, c’est peut-être une évidence, mais lisez beaucoup… et de tout : c’est l’une des clés pour perfectionner son style.

★ Patricia PEPIN - Promo 2010-2011

insérer photo Patricia PEPIN
IL 2010-2011
Français/Anglais/Espagnol
Profil VIADEO
Formation avant le M2 Master traduction et terminologie au Canada - Licence LEA option ILTS à Paris 7 aussi.
Entreprise d'apprentissage Ministère des finances : mes missions étaient purement terminologiques (alimentation et mise à jour de la base de données du MINEFI). J'ai également participé des réunions sur la terminologie de la Banque de France et ai travaillé au sein du Groupe de travail interministériel sur la terminologie administrative. Vers la fin de mon année, j'ai fait une analyse des processus métier au sein de la Cellule de terminologie dans le but de moderniser et accélérer le traitement des fiches terminologiques.
Parcours pro depuis le M2 Après le Master, j'ai suivi une formation en Génie informatique afin d'approfondir mes connaissances en gestion de bases de données et j'ai également appris les bases de la programmation web à l'AFCEPF (Malakoff).
Poste actuel Je travaille actuellement en tant que Terminologue/Programmeur à l'Union internationale des télécommunications à Genève (agence spécialisée des Nations Unies)
Sujet de mémoire La télédétection des nuages de cendres volcaniques au service de l'aviation civile
Points forts du M2 Je dirais que le M2 offre une multitude d'ouvertures sur le marché du travail. En ce qui me concerne, le côté informatique avec l'option IL, m'a été très bénéfique. Le fait que cela soit en alternance est aussi une très bonne chose.
Conseils aux actuels et futurs ILTS Travailler tout au long de l'année, autant que possible. Ne pas hésiter à poser des jours de congés (ils sont souvent plus que mérités et vraiment nécessaires). Maintenir autant que possible une bonne cohésion de groupe et travailler ensemble. Choisir un sujet de mémoire qui vous aide à rester motiver toute l'année :)

Haut de page

★ Clara Zylberberg - Promo 2009-2010

Clara Zylberberg
IL 2009-2010
Français/Anglais/Allemand
Profil PROZ Profil VIADEO
Formation avant le M2 Master 1 LEA (anglais, allemand)
Entreprise d'apprentissage Allianz (assurances) - Traduction des documents qui composent un dossier sinistre automobile, dont le but final est de permettre aux gestionnaires de déterminer l’indemnisation attribuée à l’assuré (allemand et anglais > français)
Parcours pro depuis le M2 Traductrice junior en CDI chez SDL France.
Poste actuelTraductrice-terminologue à la Direction de l'instruction publique du canton de Berne + traductrice Free-lance
Sujet de mémoire L’empreinte carbone
Points forts du M2 Cette formation a été très largement à la hauteur de mes espérances : j’ai appris énormément, grâce à des enseignants et intervenants passionnés et passionnants. J’ai le sentiment d’avoir été très bien préparée au marché du travail et d’avoir véritablement intégré la famille des traducteurs. Je n’ai d’ailleurs eu aucun mal à trouver du travail à l’issue de cette année : voilà maintenant trois semaines que j’ai intégré SDL France en CDI, en tant que traductrice junior. Ma satisfaction est donc complète !
Conseils aux actuels et futurs ILTS Je conseille vivement de mettre à profit la période d'été à plein temps dans l’entreprise pour commencer la recherche d'emploi, même si l'année de master n'est pas encore tout à fait terminée. Ça a marché pour moi !

Haut de page

★ Beatrice Ruiz, promo 2002-2003

Beatrice RUIZ
IL 2002-2003
Français/Anglais/Espagnol
Profil VIADEO
Formation avant le M2 Maîtrise LEA anglais-espagnol
Entreprise d'apprentissage IBM (HR Access) - Documentation & Localization Service Rédaction et actualisation de documentations techniques sous Word et d'aides en ligne à l'aide d'outils internes (XML) - espagnol, français
Parcours pro depuis le M2 Rédactrice technique, SEDOC puis HR ACCESS
Poste actuel Free-lance : rédactrice & traductrice technique et marketing trilingue (français, espagnol, anglais) spécialisée en documentation software SIRH.
Sujet de mémoire Les panneaux solaires photovoltaïques
Points forts du M2 Pour moi, cette dernière année d'étude et d'apprentissage a marqué une réelle transition entre mes cours de LEA, excessivement théoriques, et le monde du travail. De plus, cette formation dispose des avantages des grandes écoles : un esprit très solidaire qui se développe rapidement entre les étudiants, puis un réseau efficace pendant la recherche d'emploi, notamment grâce à l'association des anciens élèves. Et dans le même temps, on apprécie grandement la vie d'étudiant dans un campus universitaire tel que Jussieu, près du quartier Mouffetard ! D'autre part, l'emploi du temps est particulièrement chargé et les projets variés (traduction, mémoire de termino, mini-site en html, etc.) : lorsque le mois de juillet arrive, les cernes commencent à peine à s'estomper mais le jeu en vaut la chandelle !
Conseils aux actuels et futurs ILTS En ce qui concerne les IL, les débouchés sont multiples dans le domaine des industries de la langue : traducteur, terminologue, rédacteur technique, chef de projet, rédacteur marketing, voire même webMaster ! Il y en a pour tous les goûts, mais le mieux si on ne veut pas refaire sa lettre de motivation, c'est encore de se faire embaucher dans l'entreprise d'apprentissage. En définitive, une expérience très enrichissante et de super souvenirs des “Roumaniens” de ma promo.

Haut de page

★ Sabine Tessier, promo 2002-2003

Sabine TESSIER
TS 2002-2003
Français/Anglais/Espagnol
Profil DoYOuBuzz
Formation avant le M2 Maîtrise LEA anglais-espagnol, option traduction
Entreprise d'apprentissage IBM (HR Access)- Traduction de documents techniques - Mise à jour de traductions
Parcours pro depuis le M2 Traductrice free-lance
Poste actuel Traductrice indépendante [Gestion de projets / traduction de documents techniques et relecture de traductions / Comptabilité de base]
Sujet de mémoire Le GPS
Points forts du M2 Malgré les quelques améliorations que je propose pour l'avenir de la formation, je tiens à rappeler que le Master ILTS, dans sa globalité, propose un enseignement d'excellente qualité. Les cours dispensés dans le cadre du Master ILTS sont d'un haut niveau car les enseignements sont variés et assurés à la fois par des enseignants mais aussi par des intervenants qui sont en prise directe avec le monde du travail. Cette combinaison est précieuse car elle permet à l'étudiant d'appréhender son futur métier avec une approche à la fois académique et professionnelle. L'apprentissage en entreprise est une excellente expérience qui permet de découvrir le monde du travail sur une longue durée. J'ai apprécié le principe de l'alternance qui limite l'effet de saturation provoqué par l'enseignement de la formation qui est très astreignant. L'apprentissage en entreprise m'a permis de mieux me connaître et de mieux identifier mes attentes personnelles et professionnelles. Après la formation, j'ai décidé de travailler à mon compte, il s'agissait d'un projet qui me tenait à cœur et je pense que mon expérience en entreprise a été déterminante car elle m'a donné le courage et la confiance nécessaires pour me lancer. Je n'aurais probablement pas osé le faire aussi rapidement si je n'avais pas fait l'expérience du monde professionnel dans le cadre de l'apprentissage
Conseils aux actuels et futurs ILTS Il est vrai que le programme du Master est chargé mais il constitue une excellente préparation pour tous ceux qui souhaitent exercer le métier de traducteur ou de chef de projet. Ce sont des métiers exigeants qui nécessitent de nombreuses qualités. Il faut avoir un excellent niveau de langues, un très bon sens de l'organisation, un goût pour la recherche et être capable de travailler dans des délais très courts .

Haut de page

★ Isabelle Thibaudière, promo 2000-2001

Isabelle Thibaudière
IL 2000-2001
Français/Anglais
Profil LinkedIn
Formation avant le M2 Maîtrise LLCE anglais à l'université de St Quentin en Yvelines (séjour de 1 an en Ecosse en tant que lectrice)
Entreprise d'apprentissage Langues Assistance à Neuilly sur Seine. Il s'agit d'une petite structure, qui fonctionnait à l'époque, essentiellement avec des stagiaires, il n'y avait aucun poste fixe en dehors de la responsable. J'ai beaucoup appris au cours de ce stage chez Langues Assistance, notamment comment faire tourner une agence de traduction, la gestion de projets, les devis, la facturation, les relances, le relationnel avec les clients, les traducteurs. La seule chose que je n'ai pas pu faire suffisamment c'était de la traduction à proprement parler et ça m'a beaucoup manqué.
Parcours pro depuis le M2 Assistante bilingue à la Maison du lait (intérim) / Coordinatrice de projets chez Berlitz GlobalNet (CDD) / Assistante bilingue à l'OPCA Multifaf, en charge de la documentation (intérim) / Consultante en traduction chez Société Internationale de Traduction (CDD) / Traductrice chez Raptrad (CDD) / Traductrice chez Aldata Solutions S.A. (CDI) / Assistante de Direction à la CCI d'Eure-et-Loir…
Poste actuel Traductrice freelance (technique et littéraire) et Traductrice Assermentée à la Cour d'Appel de Versailles
Sujet de mémoire La bioremédiation (technique de dépollution des sols)
Conseils aux actuels et futurs ILTS Mon conseil ? Alors selon moi pour “survivre” à ce Master, il faut un peu de courage, beaucoup de passion, quelques copains de galère et surtout le Linné ! Plus sérieusement, mon conseil pour votre vie professionnelle est le suivant, le monde de la documentation est très, très petit, entretenez toujours les meilleures relations possibles avec vos collègues, ex-collègues, futurs collègues…

Haut de page

★ Sandrine Veigas, promo 1999-2000

insérer photo Sandrine Veigas
IL 1999-2000
Français/Anglais/Espagnol
Profil LinkedIn
Formation avant le M2 Maîtrise LEA Traduction Spécialisée
Entreprise d'apprentissage General Electric Medical Systems (imagerie médicale) - Relecture de l'anglais vers le français, parfois vers le portugais, rédaction de fiches terminologiques pour validation de termes et de leurs définitions par des experts internes à l'entreprise, création du site Internet du service (création des pages HTML et publication), en fin de stage : gestion de projets de traduction en remplacement des chefs de projet lors des congés annuels.
Parcours pro depuis le M2 Chef de projet traduction dans l'agence de traduction Star Services (Montrouge)
Chef de projet localisation chez “General Electric Medical Systems”
EMEA Asset Management Leader chez “GE Healthcare”
Poste actuel Responsable de la gestion des actifs informatiques EMEA chez “General Electric Medical Systems”(devenu “General Electric Healthcare”) Gestion des contrats de leasing des PCs et accessoires - Gestion des relations fournisseurs pour le leasing des PCs - Contrôle du budget associé au parc informatique - Gestion de l'équipe d'administrateurs de la base de données - S'assurer que les solutions de gestion du parc soient intégrées globalement (mondialement) ainsi que par toutes les nouvelles acquisitions de GE Healthcare, et optimiser les procédures afin de délivrer un niveau de satisfaction client maximum.
Sujet de mémoire Le capteur numérique (photographie numérique)
Points forts du M2 Cette année d'étude a été la plus enrichissante de toutes mes années d'études et ce en tous points. * Relationnel : la relation avec les professeurs est exceptionnelle, il n'y a pas de lien hiérarchique fort entre les professeurs et les étudiants, ce qui donne une confiance en soi plus large aux étudiants, et instaure une relation Adulte-Adulte. L'apprentissage permet une réelle expérience professionnelle mais surtout développe le relationnel, nous apprend à nous “comporter” en milieu professionnel, à s'adapter à tous types de personnes et à travailler en groupe.
* Professionnel : il s'agit bien sûr de la première expérience professionnelle dans le domaine de nos études. Elle est donc très importante puisqu'elle détermine la suite de notre parcours professionnel. C'est à partir de cette expérience que l'on se rend réellement compte de tout ce qui se passe autour de ce domaine que l'on connaît si peu finalement : la traduction. On y apprend les différents métiers qui existent : chef de projet, relecteur, terminologue et surtout quelles sont les tâches réelles et les difficultés au quotidien. A partir de là, on peut commencer à se faire une vraie idée de ce que l'on aimerait approfondir et faire “plus tard”.
* Apprentissage : les différents cours donnés associés à la mise en pratique à l'université ou en entreprise sont très instructifs, bien plus que tous ceux que j'avais pu suivre jusqu'à présent car davantage concrets. Effectivement, ce que l'on cherche vraiment pendant cette année d'étude, c'est du concret. Surtout lorsque l'on vient d'un cursus universitaire classique, type LEA, au cours duquel nous avons eu quelques semaines de stage qui n'illustrent pas réellement le métier mais en donnent simplement un bref aperçu. Cette année universitaire a été très révélatrice pour moi, elle m'a beaucoup appris sur moi-même et sur la façon dont je souhaitais mener ma carrière professionnelle.
Conseils aux actuels et futurs ILTS Bien choisir son entreprise, surtout ne pas prendre la première qui vous dit oui, par peur de ne pas en trouver une autre. Les entreprises savent quelle valeur ajoutée vous leur apportez et ont tout intérêt à bien sélectionner leurs apprentis, donc faîtes de même, sélectionner votre entreprise, elle peut ensuite beaucoup influencer votre carrière.
Essayer de se tisser un réseau dans votre entreprise (dans la mesure du possible), rencontrer des personnes des autres services également, afin d'avoir une vision plus générale de la vie en entreprise et sur les différentes opportunités à venir…
Se dire que cette année est un réel tremplin vers la vie professionnelle, donc il faut tout prendre au sérieux, les cours, mêmes ceux qui peuvent vous paraître les moins intéressants, et tout ce que votre tuteur peut vous apprendre.
Travailler avec rigueur. Cette année demande une grande organisation de son temps, soyez donc rigoureux.

Haut de page

★ Odile CANTONNET, promo 1998-1999

photo-odile-cantonnet.jpg Odile CANTONNET
IL 1998-1999
Français/Anglais
Profil Linked In
Formation avant le M2 Après un BTS Assistante de Direction Trilingue, je n'étais pas satisfaite alors j'ai repris un DEUG LEA en 2è année par équivalence à Paris 3, puis Licence et Maîtrise avec option Traduction, avant d'intégrer le Master
Entreprise d'apprentissage GEDEV, Traductrice-Relectrice
Parcours pro depuis le M2 - CDD 6 mois - Rédactrice technique chez IBM
- Interim puis CDI chez SONOVISION-ITEP, prestation sur site, au forfait puis en régie, à la SOCIETE GENERALE pendant 2 ans ½ (Rédactrice Technique, puis Chef de Projets)
- CDI à la SOCIETE GENERALE - Chef de Projet, Responsable d'un Pôle Documentation de 5 à 6 personnes
Poste actuel SOCIETE GENERALE : Chef de Projet - Responsable du Pôle Documentation dédié aux applications utilisées en France et à l'étranger par les différents acteurs de la Salle des Marchés Dérivés sur Actions et Indices Management de l'équipe : suivi des projets et encadrement des membres de l'équipe, prospection/gestion des budgets, reporting à la hiérarchie, gestion de divers projets de documentation (aide en ligne et autres supports de documentation fonctionnelle), de communication et formation dans le cadre du support applicatif, rédaction technique en anglais et français, traductions.
Sujet de mémoire Le vieillissement cutané (biologie-cosmétique)
Points forts du M2 - L'alternance
-L'évolution constante en fonction de l'évolution du marché
- La polyvalence (option IL en particulier), qui permet un large éventail de postes à la sortie
Conseils aux actuels et futurs ILTS Ne pas se décourager en début d'année devant la somme de travail à accomplir. Il faut prendre les choses les unes après les autres. Et surtout s'entraider entre étudiants. Soyez curieux, profitez de cette année pour élargir vos horizons sans a priori, à des disciplines que vous ne connaissez pas, y compris en entreprise, pourvu que cela vous motive. Serrez-vous les coudes pour passer plus facilement les périodes de doutes éventuelles. Commencez vos mémoires très tôt et travaillez Masterus régulièrement pour ne pas être pris à la gorge en fin d'année, l'année passe très vite.

Haut de page

★ Sandrine Khristy, promo 1995-1996

Sandrine Khristy
TS 1995-1996
Français/Anglais/Espagnol
Formation avant le M2 Maîtrise LEA (Paris VII)
Entreprise d'apprentissage HR Access
- Rédaction technique (élaboration de documentations au format Word résultant en des brochures papier)
- Traduction des éléments rédigés
- Autres traductions diverses
Parcours pro depuis le M2 Rédactrice technique chez HR Access Solutions (anciennement CGI informatique puis IBM Global Services)
Poste actuel Rédactrice technique chez HR Access Solutions
- Gestion de la documentation sur la partie “outils” du produit
- Rédaction technique et élaboration de documentations au format PDF, d'aides en ligne
- Validation et capitalisation des normes et procédures
- Quelques tâches de traduction (du français vers l'anglais) et participation à la mise en place d'une base terminologique multilingue
Sujet de mémoire What lies at the Milky Way's center?
Points forts du M2 Je suis issue de la promotion ILTS (option TS) de 1996. À l'époque, l'équipement était assez rudimentaire, les cours nous formaient essentiellement à la traduction technique et à la gestion terminologique. Quelques cours d'informatique nous enseignaient les bases à maîtriser, mais on était bien loin de la diversité des cours dispensés actuellement. Cela n'était pas dû à un défaut de la formation ou de l'enseignement ; simplement, depuis cette époque (il y a dix ans), les technologies, outils et langages utilisés au sein des entreprises se sont développés et sont désormais bien plus nombreux et performants. Je constate d'ailleurs que le Master s'adapte continuellement aux évolutions du marché en termes d'exigences et de maîtrise technique (les connaissances des apprentis qui sortent des promotions les plus récentes sont là pour en témoigner).
Concernant l'apprentissage en alternance, il s'agit, à mon sens, de la meilleure façon de s'intégrer au monde du travail. Bien sûr, cela dépend des conditions d'accueil réservées par l'entreprise, mais quoiqu'il en soit, c'est une expérience forcément enrichissante… et toujours bien vue sur le CV d'un étudiant fraîchement diplômé.
Pour ma part, j'ai effectué mon apprentissage au sein de l'équipe de documentation d'une entreprise concevant un progiciel de gestion de ressources humaines. J'ai connu quelques semaines un peu difficiles, au tout début, du fait d'un manque d'encadrement. Mon tuteur ne travaillait pas avec moi et je n'avais pas de référent “évident” à qui m'adresser en cas de souci. Au fur et à mesure, les choses se sont améliorées et j'ai trouvé ma place au sein de mon équipe. J'exerçais essentiellement en rédaction technique, et la plupart du temps, je traduisais aussi en anglais les brochures que j'avais écrites. C'était très intéressant, varié et je me sentais vraiment utile malgré mon statut d'apprentie. A la fin de mon année d'apprentissage, j'étais parfaitement à l'aise et j'avais appris nombre de choses, aussi bien grâce aux cours du Master que via mon expérience en entreprise
Conseils aux actuels et futurs ILTS Le seul conseil que je pourrais donner, c'est de ne jamais hésiter à poser des questions, notamment en entreprise ; après tout, il s'agit bien d'un “apprentissage” ! Naturellement, les étudiants faisant preuve d'autonomie et d'initiative sont appréciés, mais il ne faut pas pour autant qu'ils pensent que s'informer ou oser dire quand les choses ne sont pas claires peut leur être préjudiciable.

Haut de page

Master 2 Industrie de la langue et traduction spécialisée (M2 ILTS)

formations-pro/masterpro/ilts/temoignages.txt · Dernière modification: 2016/05/18 09:39 par lqueron