Outils pour utilisateurs

Outils du site


recherche:conf:ciel:lexico-militante

Colloque « La lexicographie militante »

Organisation

Date

Vendredi 8 et samedi 9 décembre 2006

Lieu

Université Paris 7 Denis Diderot, amphithéâtre 24 (situé au pied de la tour 24)

La lexicographie militante

Comité scientifique :

Sous la Présidence de Bernard Quemada, Colette Cortès (Université Diderot Paris 7), François Gaudin (Université de Rouen), John Humbley (Université Diderot Paris 7), Jean-Yves Mollier (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

Comité d'organisation :

Colette Cortès (Université Diderot Paris 7), François Gaudin (Université de Rouen), Jean-Yves Mollier (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

Thématique

Les dictionnaires sont réputés décrire et transmettre un patrimoine linguistique et culturel de façon objective. C'est le point de vue qui domine au moins depuis la deuxième moitié du XXème siècle.

Or les engagements des auteurs, leurs convictions philosophiques ou scientifiques, leur conception de l'enseignement, de l'émancipation ou de la langue ont pu les conduire à effectuer des choix personnels qui transparaissent peu ou prou dans leurs ouvrages. On sait que Pierre Larousse était proudhonien, on sait moins que ses successeurs furent proches parfois de l'extrême-droite. Comment concilia-t-il son socialisme anticlérical et l'imprimatur de l'église catholique ? Dans quelle mesure le socialisme de Maurice Lachâtre ou le jansénisme d'Augustin Gazier marquèrent-ils leurs productions lexicographiques ? Quelle traduction les luttes anticléricales eurent-elles dans les lexiques ? Pierre Bayle et Denis Diderot sont-ils les pères d'une lignée auctoriale ?

Le militantisme peut être lié à un statut sociolinguistique menacé : combien de dictionnaires québécois fallut-il pour que l'idée d'une norme indépendante s'impose ?

Il peut enfin s'exercer sur le code linguistique lui-même : les combats en faveur de l'émancipation féminine ont-ils été relayés par des attitudes de féminisation lexicale ? Les réformateurs de l'orthographe se recrutent-ils parmi les lexicographes ? Le perfectionnement des techniques de la dictionnairique contemporaine interdit-elle le retour à une lexicographie militante ?

Programme

Vendredi 8 décembre

Matin

9h		Accueil
9h30		Introduction Bernard Quemada et François Gaudin
10h - 10h30	"La Cyclopaedia d'Ephraim Chambers et la lexicographie
		militante", Henri Béjoint (Université Lumière Lyon 2 —
		Centre de recherche en terminologie et traduction)
10h30 -11h	"L'Encyclopédie", Sylvain Auroux (CNRS, Histoire des
		théories linguistiques) 

11h		Débat et pause

11h30 - 12h	"Le Trévoux : Un dictionnaire anti-Encyclopédie",
		Chantal Wionet (Université d'Avignon — laboratoire Métadif)

12h		Débat

12h15		La conclusion du président de séance

12h30 - 14h	Déjeuner

Après-midi

14h - 14h30	"Le nationalisme lexicographique québécois", Jean Quirion
		(Université du Québec en Outaouais — Centre de recherche
		en technologies langagières)
14h30 - 15h	"La lexicographie espagnole", Manuel Alvar Esquerra

15h - 15h30	Débat et pause

15h30 - 16h	"La lexicographie du domaine germanique", Colette Cortès
		(Université Diderot Paris 7 — CLILLAC, Centre Interlangues
		d'Études en Lexicologie)
16h - 16h30	"De l'usage militant de la langue allemande",
		Marie-Claire Hoock-Demarle (Université Diderot Paris 7 —
		Centre de Recherches Hispaniques)

16h30		Débat 
16h45		Conclusion du président de séance

Samedi 9 décembre

Matin

10h - 10h30	"Pierre Larousse, éditeur républicain", Jean-Yves Mollier
		(Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines —
		Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines)
10h30 - 11h	"Le militantisme syncrétique de Maurice Lachâtre",
		François Gaudin (Université de Rouen — Laboratoires
		Dyalang et Métadif)

11h		Débat et pause

11h30 - 12h	"Les mots de l'anticléricalisme", Jacqueline Lalouette
		(Université Paris 13 — Centre de recherches espaces,
		sociétés, culture)
12h - 12h30	"Un pieux lexicographe : Paul Guérin", Jean Pruvost (Université
		de Cergy-Pontoise — laboratoire Métadif)

12h30		Débat
12h45		La conclusion du président de séance

13h - 14h30	Déjeuner

Après-midi

14h30 - 15h	 "Le traitement de l'altérité africaine dans l'œuvre
		lexicographie de Louis Faidherbe" Papa Alioune N'Dao
		(Université Cheikh Anta Diop — Laboratoire Dyalang)
15h - 15h30	"L'abeille : Roi ou Reine", Chrystel Breysse
		(Délégation aux droits de la femme, Paris)

15h30 - 16h	Débat et pause

16h - 16h30	"Le militantisme néologique dans quelques grands dictionnaires
		du XIXème siècle", Jean-François Sablayrolles (Université
		Paris 13 — Laboratoire de linguistique informatique)

16h30		Débat
16h45		Conclusion du président de séance

17h		Conclusion générale par Bernard Quemada

Matériel

recherche/conf/ciel/lexico-militante.txt · Dernière modification: 2009/03/20 08:21 par Pascal Cabaud