Outils pour utilisateurs

Outils du site


sysadmin:fichiers:backup

Le système de sauvegardes de l'UFR EILA

L'UFR s'est doté d'un système de sauvegardes journalières. Ces sauvegardes concernent les données critiques de l'UFR :

  • courriers électroniques,
  • sites Web,
  • bases de données,
  • serveur de calcul,
  • fichiers des utilisateurs,
  • configuration des serveurs.

Cela signifie que toute donnée enregistrée sur l'un de nos serveurs peut être récupérée après une catastrophe (surtension électrique, inondation, mort d'un disque, erreur de manipulation, etc.).

Régulièrement, ces données sauvegardées sont elles-mêmes sauvegardées ailleurs sur le campus. En cas de désastre majeur rue Watt, nous disposerions de ces données et serions ainsi en mesure de reprendre l'activité. Ces sauvegardes externes sont chiffrées et ne peuvent donc tomber entre de mauvaises mains qu'avec une infime probabilité.

Principes

Il existe plusieurs types de sauvegardes dont :

  1. les systèmes de miroirs
  2. les systèmes incrémentaux

Dans le premier cas, la sauvegarde consiste en une recopie pure et simple des données. Les sauvegardes incrémentales consistent quant à elles à ne garder trace que des modifications des données.

Le système retenu est un hybride puisqu'il y a à la fois un miroir et des incréments. Nous disposons en effet d'un miroir des données datant de la dernière sauvegarde ainsi que des différentiels avec les miroirs précédents.

Ainsi, si vous avez perdu des informations dans un fichier, on peut restaurer :

  • la dernière version,
  • une version antérieure.

Malheureusement, l'espace requis étant important et donc coûteux, nous ne pouvons garder tous les différentiels. Un fichier perdu il y a un an ne sera pas récupérable.

Détails d'implémentation

Tous les soirs, à partir de 23h30, une sauvegarde complète des données sensibles de l'UFR est faite.

Il s'agit du contenu :

  • des lecteurs U: et T: sous Windows, i. e. de la machine richard-stevens ;
  • des données des sites Web ;
  • des données du serveur de calcul ;
  • des bases de données.

Les mails sont sauvegardés à :

  • 0h00
  • 08h00
  • 12h00
  • 16h00
  • 20h00

Sauvegardes des postes fixes et portables

Les données sur les postes des personnels chercheurs, enseignants et IATOS sont sauvegardées automatiquement plusieurs fois par semaine sous réserve que ces machines soient allumées.

Pour les machines régulièrement connectées au réseau (et allumées !), nous disposons de deux sauvegardes complètes dont la plus récente a trois semaines au maximum. Pour les autres machines, c'est très variable !

Pour les ordinateurs portables qui sont rarement dans les murs (i. e. connectés au réseau de l'UFR), les utilisateurs sont priés de procéder eux-mêmes à leurs sauvegardes (voir les pages sur les supports de stockage et les logiciels de sauvegarde).

Attention : les clefs USB ne sont en aucun cas une solution de sauvegarde, tout au plus servent-elles au transport des données (comprendre : peu fiables, meurrent souvent). De plus, ces clefs se perdent facilement, veiller à ne jamais y stocker de données sensibles en clair ; sinon, penser à les chiffrer.

Les utilisateurs peuvent par exemple utiliser Synkron pour synchroniser leurs données critiques avec leur espace personnel (disque U: sous Windows, $HOME sous Unix) sur le serveur richard-stevens.

sysadmin/fichiers/backup.txt · Dernière modification: 2011/05/24 21:32 de Pascal Cabaud

Outils de la page