Outils pour utilisateurs

Outils du site

Action disabled: source

user:sophie_azzopardi:publications

Activités de Recherche et Publications

Membre du CLILLAC-ARP EA 3967 depuis septembre 2012

Lors de mes travaux de thèse au sein de l'équipe Praxiling UMR5267 CNRS à l'Université Montpellier III de 2008 à 2012, je me suis intéressée de façon générale au fonctionnement des temps verbaux dans les langues romanes et plus particulièrement à celui du futur et du conditionnel dans une perspective contrastive entre l’espagnol et le français. Mes travaux s’inscrivent dans un cadre monosémiste temporalo-énonciatif et se donnent pour objectif d’analyser le mécanisme d’actualisation qui, à partir d’une valeur aspectuo-temporelle en langue d’un temps verbal, mène à la production de divers effets de sens en discours en interaction avec le co(n)texte.

Publications

Ouvrages

Chapitres d'ouvrages

  • Azzopardi, S. (2017) : “Le futur est-il un marqueur modal ? Analyse du fonctionnement du futur à effet de sens “conjectural” en français et en espagnol.”, in Baranzini L. (ed) Le futur dans les langues romanes, Bern, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Warszawa, Wien : Peter Lang, p 79-104.
  • Azzopardi, S. (2013) :“Valor aspectuo-temporal y usos modales del condicional a la luz de la noción de gramaticalización”. Cabedo Nebot, Adrián; Aguilar Ruiz, Manuel José; y López-Navarro Vidal, Elena (eds.) Estudios de Lingüística : investigaciones, propuestas y aplicaciones, Valencia : Tecnolingüística, SL, p 337-348.
  • Bres, J. & Azzopardi, S. (2012) : “On aurait oublié les clés du dialogisme sur la porte de l’analyse ? De l’effet de sens de conjecture du conditionnel en interrogative, en français et en espagnol” in Bres J, Nowakowska A, Sarale J-M, Sarrazin, S (dir.), Dialogisme : langue, discours, Peter Lang, p 137-147.
  • Azzopardi, S. (2011) : “El futuro eventual en español: dialogismo y traslado de la distancia temporal”, in Carsten Sinner, Gerd Wotjak y Elia Hernández Socas (eds) El tiempo, espacio y relaciones espacio-temporales en la gramática española, Peter Lang, p 65-80.

Coordination d'ouvrages et numéros de revue

  • Oppermann-Marsaux, E. & Azzopardi, S. (dir) (accepté) : Quelques aspects du futur en français et dans d’autres langues romanes, Linx
  • Azzopardi, S. & Sarrazin, S. (dir) (2016) : Périphrases verbales dans le domaine roman, Cahiers de Praxématique, 65, Montpellier : PULM.Page du numéro sur revues.org
  • Abouda, L. & Azzopardi, S. (coord) (2015) : Le futur, Revue de Sémantique et Pragmatique, 38, Orléans : Presses Universitaires d'Orléans. Page du numéro sur le site de RSP
  • Azzopardi, S. & Sarrazin, S. (dir) (2015) : Langage et dynamiques de sens. Études de linguistique ibéro-romane, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien : Peter Lang, 228p. Page de l'ouvrage chez Peter Lang
  • Azzopardi, S. (dir) (2013) : Corpus, données, modèles. Cahiers de Praxématique, 54-55/2010, Montpellier : PULM, 422p. Page du numéro sur revues.org
  • Bres, J., Azzopardi, S. & Sarrazin, S. (eds) (2012) : Ultériorité dans le passé, valeurs modales, conditionnel, Faits de langues n°40, 2/2012, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien : Peter Lang 235 p. Page de la revue chez Peter Lang

Revues à comité de lecture

  • Azzopardi, S. & Huyghe, R. (2017) : “« La cena será en el restaurante La Rueda, que está en la calle San Miguel » : analyse de l'emploi de ser et estar dans les expressions locatives en espagnol contemporain”, Revue Romane, John Benjamins Publishing Company.
  • Azzopardi, S. & Bres, J. (2017) : “Le système temporel et aspectuel des temps verbaux de l’indicatif (en français)”, in Apothéloz, D/ & Vetters, C.(coord), Quand les temps verbaux français font système, Revue Verbum, XXXIX (1), Nancy, Presses Universitaires de Nancy, p71-112.
  • Azzopardi, S. (2017) : “Análisis pragmático del uso temporal, del uso epistémico y del uso retrospectivo del futuro y del condicional en español moderno”, in Gaspar García, E. (éd), Temps, mode et aspect dans les langues ibériques, ‌Collection linguistique Épilogos, 5, Rouen, Publications Électroniques de l’ERIAC, (1re éd. sur CD-Rom, ISBN : 978-2-919501-04-5) p205-224.
  • Azzopardi, S. (2016) : “La prévision du climat est-elle plus certaine en espagnol qu’en français ? Analyse de la valeur épistémique de la périphrase itive en aller/ir a + infinitif en espagnol et en français” in Cahiers de Praxématique 65. Voir sur revues.org
  • Azzopardi, S. & Bres, J. (2015) : “Quand le futur ne porte pas sur le procès qu’il actualise : futur d’énonciation et futur de découverte”, in Revue de Sémantique et Pragmatique, 38, 77-95.
  • Azzopardi, S. (2013) : “La linguistique « de » corpus au-delà des champs disciplinaires : questions et enjeux transversaux.” Présentation, Cahiers de Praxématique, 54/2010, 11-24.
  • Azzopardi, S. (2013) : “« Les » linguistiques de corpus : enjeux spécifiques inhérents à la nature des données traitées.” Présentation, Cahiers de Praxématique, 55/2010, 209-220.
  • Azzopardi, S. & Bres, J. (2013) : “Temps verbal et énonciation. Le futur et le conditionnel en français : l’un est dialogique, l’autre pas (souvent)”, Cahiers de praxématique 56/2011, 53-76.
  • Azzopardi, S. & Sarrazin, S. (2013) : “Subordination et productivité modalisante du conditionnel en espagnol et en français”, Studia Universitatis Babes-Bolyai - Philologia (4/2013), p 211-221.
  • Sarrazin, S. & Azzopardi, S. (2012) : “L'alternance du conditionnel et de la périphrase itive à l'imparfait dans des corpus oraux espagnols et français”, Studia Universitatis Babes-Bolyai - Philologia (3/2012), p 57-68.
  • Bres, J., Azzopardi, S. & Sarrazin, S. (2012) : “Le conditionnel en français : ultériorité dans le passé et valeurs modales.”, in Faits de Langues, 40, 37-45.

Communications internationales avec actes

  • Azzopardi, S. & Bres, J. (2016) : “Revisiter Reichenbach ? Pour une approche sémantique systématique des temps verbaux de l’indicatif (en français)”, SHS Web of Conference, vol 27, 5e Congrès Mondial de Linguistique Française, art. 12002.
  • Azzopardi, S. (2015) : “La justicia será ciega pero no manca: Análisis del uso concesivo del futuro en español actual”. IX Conferencia Internacional Lingüística 2015, Instituto de Literatura y Lingüística, La Habana, Cuba.
  • Azzopardi, S. & Bres, J. (2014) : “Futur, conditionnel, et effets de sens de conjecture et de rejet en interrogation partielle”, SHS Web of Conference, vol 8, 4e Congrès Mondial de Linguistique Française, p 3003-3013.
  • Azzopardi, S. (2011) : “Le conditionnel en psychomécanique du langage : approche critique de la théorie guillaumienne” in Arabyan M., Bres J., Van Raemdonck D., Ponchon Th., Tremblay R., et Vachon l’Heureux P. (éd.), De l’actualisation, Actes du XIIè congrès de l’Association Internationale de Psychomécanique du Langage, Bruxelles juin 2009, Limoges : Lambert Lucas, p 181-192.

Communications nationales avec actes

  • Azzopardi, S. (2011) : “Analyse du futur à effet de sens conjectural en français et en espagnol”, in I. Estève, A. Faure, A. Guitton, T. Mout, A. Souque & A. Toutati (dir.), Autour des langues et du langage n°2 - Perspective pluridisciplinaire, Grenoble : Presses universitaires de Grenoble, p 287–294.

Communications sans actes

  • Azzopardi, S. (2016) : “Seré rubia y modelo pero no soy ninguna tarada : futur, conditionnel et évidentialité dans l’expression de la concession en espagnol moderne”, Chronos 12, 12e Colloque International sur l’actionnalité, le temps, l’aspect, la modalité et l’évidentialité, Université de Caen, France.
  • Azzopardi, S. (2015) : “Évidentialité, épistémicité : que marquent le futur et la périphrase devoir/deber (de) + infinitif dans les énoncés conjecturaux en espagnol et en français ?”, 4e Colloque International «Les marqueurs discursifs dans les langues romanes : une approche contrastive», Universität Heidelberg, Allemagne.
  • Azzopardi, S. & Bres, J. (2014) : “Quand le futur ne porte pas sur le procès qu’il actualise : futur d’énonciation et futur de découverte”, Chronos 2014, 11th International Conference on Actionality, Tense, Aspect, Modality/Evidentiality, Scuola Normale Superiore, Pisa
  • Azzopardi, S. (2011) : “Vers une nouvelle description des effets de sens du futur et du conditionnel en espagnol moderne”. XIII Coloquio Internacional de Lingüística Iberorrománica (3-5 février 2011, K.U.Leuven, Leuven-Belgique).
  • Azzopardi, S. (2011) : “Futur d’énonciation mensongère vs futur de conjecture en français”. Chronos 10 : 10th international conference on tense, aspect, modality and evidentiality (18-20 avril 2011, Aston University, Birmingham - Royaume Uni).
  • Azzopardi, S. (2011) : “Interés de una perspectiva contrastiva en lingüística románica : el uso conjetural del futuro y del condicional en español y en francés”. La filología románica hoy. I Encuentro de jóvenes investigadores y doctores en Filología, Lingüística y Literaturas Románicas y áreas afines. Actividad organizada y promovida por la Revista de Filología Románica (ISSN 0212-999-X) (3-5 novembre 2011, Universidad Complutense de Madrid, Madrid – Espagne).
  • Azzopardi, S. (2011) : “Dire le temps qu’il fera / va faire demain : analyse de l’emploi du futur simple et du futur périphrastique dans l’expression de l’ultériorité à l’oral en français et en espagnol contemporains”. Convegno internazionale L’espressione del futuro nelle lingue naturali (22-24 juin 2011, Université de Rome Tor Vergata, Rome – Italie).
  • Azzopardi, S. & Bres, J. (2010) : “Qui viendra(it) t’arrêter ? Futur, conditionnel : les effets de sens de la conjecture et de l’inconcevable en interrogation partielle”. IX Congreso Internacional de Lingüística Francesa (24-26 novembre 2010, Universidad Autónoma de Madrid, Madrid – Espagne).
  • Bres, J. & Azzopardi, S. (2009) : “Futur et conditionnel en français : mêmes combats temporels et modaux ?”. Chronos 9 : 9e Colloque International sur le temps, l'aspect et la modalité (2-4 septembre 2009, Université Paris-Diderot-Paris 7, Paris - France).

Autres productions

  • Abouda, L., Azzopardi, S. & Skrovec, M. (2016) : “Le Futur”, Fiche de grammaire du français vernaculaire, projet FRACOV. Site du Projet FRACOV
  • Azzopardi, S. & Sarrazin, S. (2016) : “Grammaticalisation, compositionnalité, variation : les périphrases verbales des langues romanes à la croisée des notions de temps, d’aspect et de modalité.”, Présentation, Cahiers de praxématique 65.Voir sur revues.org
  • Abouda, L. & Azzopardi, S. (2015) : “Présentation”, Le futur, Revue de Sémantique et de Pragmatique, 38, 7-10.
  • Azzopardi S. & Sarrazin S. (2015) : “Présentation”, Langage et dynamiques de sens. Études de linguistique ibéro-romane, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien : Peter Lang, v-xi.
  • Bres J., Azzopardi S. et Sarrazin S. (2012) : “Ultériorité du passé et valeurs modales”, introduction à Faits de langues 40, 5-11.

Rayonnement scientifique et animation de la recherche

Communications 2016-2017

13 Janvier 2017 : “Eléments d'analyse descriptive du signifié de langue du futur de l'indicatif dans les langues romanes”, Regards Croisés sur le Futur en français et dans différentes langues romanes, Journée d'Études, Paris, 13.

Communications 2015-2016

18-23 juillet 2016 : en collaboration avec Richard Huyghe (Université Paris Diderot, CLILLAC-ARP EA3967) : “La cena será en el restaurante La Rueda, que está en la calle San Miguel : Analyse de l’emploi de ser et estar dans les expressions locatives en espagnol contemporain”, 28e Congrès international de linguistique et philologie romanes, Université de Rome, Italie.

4-8 juillet 2016 : en collaboration avec Jacques Bres (Université Montpellier III, Praxiling 5967 CNRS) : “Revisiter Reichenbach ? Pour une approche sémantique systématique des temps verbaux de l’indicatif (en français)”. 5e Congrès Mondial de Linguistique Française, Université de Tours, France.

15-17 juin 2016 : “Seré rubia y modelo pero no soy ninguna tarada : futur, conditionnel et évidentialité dans l’expression de la concession en espagnol moderne”, Chronos 12, 12e Colloque International sur l’actionnalité, le temps, l’aspect, la modalité et l’évidentialité, Université de Caen, France.

25-27 novembre 2015 : “La justicia será ciega pero no manca: Análisis del uso concesivo del futuro en español actual”. IX Conferencia Internacional Lingüística 2015, Instituto de Literatura y Lingüística, La Habana, Cuba.

Communications 2014-2015

3-5 juin 2015 : “Analyse de la concurrence entre le futur, le conditionnel et la forme deber (de) + infinitif dans l’expression de la conjecture en espagnol.”, CILIR 2015, Colloque International de Linguistique Ibéro-Romane, Université de Rouen, France.

6-9 mai 2015 : “Évidentialité, épistémicité : que marquent le futur et la périphrase devoir/deber (de) + infinitif dans les énoncés conjecturaux en espagnol et en français ?”, 4e Colloque International «Les marqueurs discursifs dans les langues romanes : une approche contrastive», Universität Heidelberg, Allemagne.

Communications 2013-2014

19-23 juillet 2014 : CMLF 2014, Congrès Mondial de Linguistique Française, Freie Universität, Berlin. Communication en collaboration avec Jacques Bres : “Futur, conditionnel, et effets de sens de conjecture et de rejet en interrogation partielle”

16-18 juin 2014 : Chronos 2014, 11th International Conference on Actionality, Tense, Aspect, Modality/Evidentiality, Scuola Normale Superiore, Pisa. Communication en collaboration avec Jacques Bres : “Quand le futur ne porte pas sur le procès qu’il actualise : futur d’énonciation et futur de découverte”

Communications 2012-2013

29-31 mai 2013 : CILIR 2013, Colloque International de Linguistique Ibéro-Romane, Université Montpellier 3, Montpellier. “La prévision du climat est-elle plus certaine en espagnol qu’en français ? Analyse de la valeur épistémique de la périphrase itive en aller/ir a + infinitif en espagnol et en français”

6 novembre 2012 : Conférencière invitée aux Journées d'Étude “L'expression du futur en italien, espagnol et français”, Université de Neuchâtel, Neuchâtel. “Le futur comme marqueur modal : analyse du fonctionnement du futur à effet de sens “conjectural” dans le marquage des modalités méditative et épistémique en français et en espagnol”

18-19 octobre 2012 : LiCoLaR 2012 : « La subordination à travers les langues romanes. Hommage au Professeur Henri-José Deulofeu », Université d'Aix en Provence, Aix en Provence. Communication en collaboration avec Sophie Sarrazin : “Subordination et productivité modalisante du conditionnel en espagnol et en français”

Organisation de colloques et journées d'étude

  • Janvier 2017 : Regards Croisés sur le Futur en français et dans différentes langues romanes, Journée d'Études, Paris, 13 janvier 2017. Co-organisatrice.
  • Mai 2013 : Colloque International de Linguistique (Ibéro)Romane - CILIR 2013, Montpellier, 29-31 mai 2013. Co-organisatrice. Site web du colloque : http://cilir2013.wordpress.com
  • Juin 2011 : Corpus, Données, Modèles : approches qualitatives et quantitatives, Colloque Jeunes Chercheurs Praxiling 2011, Montpellier 9-10 juin 2011. Membre du comité d’organisation et responsable de la publication des Actes.

Participation aux activités d'autres équipes de recherche

  • Participation aux réunions de travail du projet transversal sur l'analyse du futur dans les langues romanes du CLESTHIA, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Participation aux séminaires du Groupe d'études et de recherches en linguistique hispanique (GERLHis), Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Participation au Projet FRACOV (Français contemporain vernaculaire). Responsables du Projet : Pierre Larrivée (Université de Caen) & Florence Lefeuvre (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) Page du Projet en Ligne

Implication dans des comités scientifiques, comités de lecture, comités éditoriaux

  • Depuis 2015 : Membre du comité de rédaction de la Revue de Sémantique et Pragmatique (RSP)

Communications lors de Séminaires

Séminaire Langues de spécialité, corpus et traductologie du CLILLAC-ARP

  • 14 décembre 2015 : “Analyse monosémiste contrastive des temps verbaux et traduction spécialisée”
  • 25 février 2013 : “Pertinence du travail sur corpus et de la prise en compte du contexte dans l'analyse contrastive des effets de sens du futur et du conditionnel en espagnol et en français”

Séminaire du Groupe d'études et de recherches en linguistique hispanique (GERLHis), Université Sorbonne Nouvelle

  • 11 avril 2015 : “Signifiant, signifié, référents : le futur, une fois de plus.”
  • 10 novembre 2012 : “Le futur des espagnols n'est pas plus incertain que celui des français (même en temps de crise) : éléments pour une analyse de l'expression de la conjecture au futur et au conditionnel en espagnol et en français”

Séminaire de l'équipe Praxiling UMR 5267 CNRS - Université Montpellier III

  • 10 octobre 2011 : “Le conditionnel en français et en espagnol : ultériorité dans le passé, grammaticalisation et valeurs modales”. Communication en collaboration avec Jacques Bres et Sophie Sarrazin.
  • 14 mars 2011 : “Futur et conditionnel en français : analyse dialogico-temporelle de leurs similitudes et différences d’emploi en discours”.
  • 10 mai 2010 : “Analyse contrastive du futur de conjecture en français et en espagnol : conditions d’émergence, fonctionnement et conséquences sur la description des systèmes verbaux des deux langues”.

Travaux universitaires

Thèse de doctorat en Sciences du Langage

Azzopardi, S. (2011) : Le futur et le conditionnel : valeur en langue et effets de sens en discours. Analyse contrastive espagnol / français, Thèse de doctorat, Université Paul Valéry - Montpellier III.

Thèse sous la direction du Pr Jacques Bres, soutenue le 28 novembre 2011 devant un jury présidé par Chrystelle Fortineau-Brémond (PR) et composé de Jacques Bres (PR), Marie-France Delport (PR), Laurent Gosselin (PR) et Sophie Sarrazin (MCF). Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Résumé : Ce travail de thèse se donne pour objectif de mettre en évidence le fonctionnement des différents effets de sens produits en discours par le futur et le conditionnel à partir d’une valeur en langue unique de chacun de ces temps, dans une perspective contrastive entre l’espagnol et le français. La première partie interroge les notions de temporalité, d’aspectualité et de modalité, ainsi que les théories énonciatives qui sous-tendent toute recherche sur le temps verbal pour déterminer les cadres théoriques dans lesquels s’inscrit cette analyse et définir la valeur en langue du futur et celle du conditionnel sur lesquelles on s’appuie. Dans une seconde partie, on se propose de mettre en évidence le mécanisme d’actualisation de cette valeur aspectuo-temporelle dans la production de différents effets de sens de ces deux temps dont le fonctionnement est similaire en espagnol et en français. La troisième partie est consacrée quant à elle à l’analyse d’un fonctionnement différent dans les deux langues étudiées: l’effet de sens conjectural.

Version en ligne : http://www.biu-montpellier.fr/florabium/jsp/nnt.jsp?nnt=2011MON30052

Master Recherche mention Études Romanes, spécialité Études Ibériques

Azzopardi, S. (2008) : L’expression du futur dans les langues romanes : approche systématique., Mémoire de Master, Université Toulouse II - le Mirail.

Ce mémoire est au départ de mon activité de recherche actuelle. Il s’agissait de mettre en évidence les similitudes et les différences d’emploi du futur dans une perspective contrastive entre l’espagnol et le français.

user/sophie_azzopardi/publications.txt · Dernière modification: 2019/01/14 09:05 par Sophie Azzopardi