Outils pour utilisateurs

Outils du site


user:yamina_abdallahi:ses:survol

Méthode pour lire un document en diagonale

Introduction

Vous avez souvent besoin de lire des documents en un laps de temps très court (par exemple lorsque votre enseignante vous demande de faire une fiche de lecture ;-)).

Le plus souvent la lecture en diagonale (on dit aussi « lecture rapide ») va vous permettre de choisir un ouvrage (intérêt par rapport à un thème, thèse développée) et d'en tirer les idées essentielles (concepts, éléments illustratifs importants, …).

Détecter les signaux visuels de présentation du texte : vue d'ensemble d'un document

  • Titre
  • Espacement du texte (aliéna, sauts de ligne, …),
  • Police (Avec sérification, sans sérification, télétype), casse, style et graisse des caractères (CAPITALES, italique, gras, …)
  • Éléments illustratifs (images, graphiques, tableaux, …)

La structure du document

Il faut se souvenir qu'un ouvrage de Sciences Sociales, lorsqu'il est bien structuré, répond à la logique des poupées russes :

  • l'auteur introduit son ouvrage, développe son argumentation, la conclut,
  • l'auteur fait de même avec chacun de ses chapitres,
  • éventuellement avec chacune de ses sections,
  • enfin, avec chacun de ses paragraphes (unité de base d'une argumentation).

Il est donc indispensable de repérer la structure du document pour pouvoir sélectionner plus facilement l'information.

Stratégie de lecture

  1. La couverture renseigne :
    • titre (que signifie-t-il ?),
    • auteur (qui est-il ? s'inscrit-il dans une école de pensée ?),
    • éditeur (quel type d'ouvrage publie-t-il habituellement ?),
    • année de publication (que se passait-il à cette époque ?).
  2. La 4ème de couverture n'est pas à négliger : il contient essentiellement un résumé de l'ouvrage et des éléments biographiques sur l'auteur.
  3. Lire l'introduction rapidement : l'auteur présente son sujet, son questionnement, ses objectifs et donc sa problématique et son plan.
  4. Lire la conclusion : après avoir développé son argumentation, l'auteur va devoir reprendre les principaux éléments de son argumentation pour conclure. Autrement dit, il va répondre à la ou les questions qu'il s'est posé en s'appuyant sur les idées qu'il a développé.
  5. Survoler les chapitres en insistant sur l'introduction des chapitres et leur conclusion en repérant les mots clefs, la nature des informations (présentation d'un argument, développement d'un exemple, etc.)
  6. Ne pas s'attarder sur les exemples et illustrations, secondaires.

Lecture rapide des mails

Pour lire un mail en diagonale, il faut commencer par s'attarder sur trois éléments essentiels :

  • l'expéditeur,
  • le sujet du message,
  • les destinataires.

En effet, ils permettent d'identifier la source et d'en déduire la sphère d'informations. Les destinataires renseignent sur le public visé et donc affinent la première information. À ce stade, on sait déjà s'il s'agit d'un message professionnel ou de loisirs ; le message est positionné dans notre réseau de relations.

Le sujet et la présence d'éventuelles pièces jointes (regarder la taille du message), corrélés à l'actualité récente avec ces interlocuteurs (expéditeur et destinataires) fixent les idées.

La langue est autre élément important. Par exemple, un des moyens les plus rapides d'identifier un spam est la langue : en français, de nombreuses fautes de grammaire et de syntaxe trahissent évidemment un logiciel de traduction automatique. De même si dans votre réseau personne ne parle le farsi, un message en persan est très probablement un spam. Enfin si l'anglais n'est pratiqué que dans le cadre professionnel, le champ de possibilités est restreint.

user/yamina_abdallahi/ses/survol.txt · Dernière modification: 2009/03/28 23:02 par Pascal Cabaud